Le casse du Summer Bliss

Le 30 novembre 2012, des voleurs se faisant passer pour des officiers de police sont montés à bord du Summer Bliss à Curaçao, avant de repartir avec 70 barres d’or, d’un poids total de 216 kilos et d’une valeur estimée à 11,5 millions de dollars.

Le bateau de pêche baptisé Summer Bliss était habité par un équipage non armé de quatre hommes. Les six voleurs sont montés à bord et ont déclaré être des fonctionnaires des douanes. Cette ruse leur a permis d’entrer dans la partie sécurisée du bateau, dans laquelle se trouvait l’or. Après avoir attaqué le capitaine, les voleurs se sont enfuis avec le butin.

Trois voitures ont été utilisées pour transporter l’or depuis le bateau jusqu’à une destination qui a longtemps rendu la police perplexe. A l’heure où j’écris ces lignes, 56 des 70 barres d’or volées ont été saisies par la police. 11 barres ont été découvertes par des douaniers de Porto Rico en janvier 2013.  

On a longtemps pensé que l’or provenait du Suriname et de Guyane, où 650.000 onces d’or sont produites chaque année. Afin d’éviter de payer des taxes et des redevances, les producteurs tentent parfois de passer leur métal en contrebande. L’or déposé à bord du Summer Bliss était certainement du métal de contrebande, parce qu’une vaste majorité de l’or exporté par la Guyane est transporté par voie aérienne et sous haute protection. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que le destinataire de cet or ne s’est jamais fait connaître.

Nous ne savons pas si les six hommes qui ont été arrêté suite au braquage ont été inculpés ou jugés coupables.