La demande de bijoux en or en Chine et en Inde se redressera en 2017

La demande mondiale de bijoux en or, qui équivaut à la moitié de la demande mondiale d’or annuelle, a baissé de 21 % durant le 3e trimestre par rapport à l’année dernière. Cette baisse a été alimentée par un déclin sans précédent de la demande de bijoux sur ses 2 plus grands marchés mondiaux, la Chine et l’Inde (qui totalisent 60 % de la demande mondiale à elles deux). Dans ces 2 pays, la baisse est respectivement de 27 et de 41 %. La demande de bijoux devrait atteindre cette année un plus bas de 7 ans en Chine, de 13 ans en Inde.

Cette faiblesse des marchés de la joaillerie en Chine et en Inde est due à une confluence de facteurs qui ne se répéteront pas en 2017. Ces facteurs incluent :

    Perte de confiance du consommateur chinois ;
    Restrictions des importations d’or en Chine pour limiter les fuites de capitaux ;
    Augmentation des droits de douane sur l’or plus tôt cette année en Inde ;
    Crise monétaire en Inde où le gouvernement a démonétisé de grosses coupures.

Avec la récente correction du prix de l’or, je m’attends à ce que les consommateurs chinois et indiens augmentent leurs achats de bijoux en 2017. Un marchand important de Hong Kong, Wo Shing Goldsmith, a déjà rapporté une augmentation de 20 à 25 % de ses ventes de bijoux en or durant le mois dernier