« Sans étalon-or, il n'existe aucun moyen de protéger l'épargne de la confiscation par l'inflation. Ceci est le secret minable des diatribes anti-or des partisans de l'État-providence. Le déficit de dépense n'est qu'un procédé malhonnête visant à la confiscation cachée des richesses. L'or fait obstacle à ce procédé insidieux. Il s'érige en protecteur des droits à la propriété. Si l’on comprend cela, on n’a aucune difficulté à comprendre la haine des étatistes envers l’étalon-or. »
de ALAN GREENSPAN