La première mine sous-marine par 1 500 m de fond.

La mine sous-marine de Solwara 1, au large de la Papouasie Nouvelle-Guinée, commencera à extraire de l’or, du cuivre et de l’argent début 2019.

Des engins miniers vont racler le fond de la mer de Bismarck, au large de la Papouasie Nouvelle-Guinée, pour en extraire l’or, l’argent et le cuivre.

Pour l’exploiter, Nautilus Minerals a conçu des engins miniers sous-marins télécommandés, dont le plus petit pèse 200 tonnes. Ils prélèveront sous 1 500 mètres d’eau les amas sulfurés où se sont concentrés les métaux.

L’Autorité internationale des fonds marins, agence des Nations unies en charge de l’attribution des permis à la fois aux gouvernements et aux compagnies minières, a attribué pour l’instant 26 permis d’exploration et un seul permis d’exploitation.