Avoir une collection de pièces en or !

Avoir des pièces est une façon d’entrer dans l’or et d’épargner. Si vous possédez déjà quelques classiques comme un Napoléon 20F Marianne Coq, un Souverain britannique ou un Eagle américain, débuter une collection est une autre façon d’épargner.
Quelques idées de collections gagnantes avec mes conseils pour commencer.

Collectionner des pièces d’or ?

La collection peut représenter un intérêt pour le collectionneur sur le plan de l’épargne. Mais attention, si on peut à peu près tout collectionner, certaines collections se conservent mieux que d’autres et gagnent même en valeur avec le temps !

Les pièces d’or se conservent bien, parce qu’elles ne perdent pas de valeur dans le temps et qu’au contraire elles en prennent, parce qu’on en trouve à tous les prix, à la portée de chaque bourse et parce que c’est facilement transmissible.

Les possibilités de collections de pièces en or sont aussi nombreuses qu’il existe de particularités : nationalités, formats, types, millésimes… Certaines séries s’avèrent particulièrement intéressantes en termes de collection et de placement, pour leur côté universel, pour leur rareté, et/ou pour leur potentiel de hausse. Le premier conseil que je donnerais est de toujours choisir une pièce en bon voire en très bon état pour maximiser vos chances de revente ultérieurement. Voyons quelques exemples de collections qui à mon avis font sens dans une épargne de protection.
Les pièces d’or par famille ou par nationalité

Une collection peut débuter à partir de pièces que vous possédez déjà. Par exemple, si vous avez un Eagle et que vous êtes amateur de belles pièces américaines, vous pouvez faire l’acquisition d’une Liberty de Longacre, la première pièce d’or américaine de vingt dollars, un 20 dollars Liberty de Saint-Gaudens ou un 10 dollars Indien de Saint-Gaudens. C’est déjà un très beau début de collection !

Si vous possédez une Vera Valor, vous pouvez collectionner toutes les pièces de la famille Vera Valor : en format ½ once (Demi Vera), en coffre externalisé ou à domicile (Vera Max), en argent métal 1 once (Vera Silver)… Toutes en métaux précieux éco-responsables.

Le format d’une once Troy (31,10 g) étant un très beau format, vous pouvez compléter une collection avec des pièces d’une once universellement reconnues comme l’Eagle américain ou le Buffalo américain 50 dollars US, la Maple Leaf 50 dollars canadiens, le Krugerrand sud-africain, le Panda Chinois, l’Australian Nugget 100 Dollars, ou la Philharmonique de Vienne. Ce sont d’excellentes pièces d’investissement pour diversifier son épargne de façon tangible et élégante.

Vous pouvez aussi choisir de collectionner les pièces d’une même famille dans des formats différents, comme le Panda chinois qui existe en formats d’une once, ½ once, ¼ once, 1/10 et 1/20e once. Une collection d’autant plus judicieuse que le système de poids en once Troy a fait place au format métrique en 2015, ce qui relègue au rang d’objets de collection les pièces antérieures à cette date.

Les collections par millésime peuvent être un bon point d’entrée pour collectionner des pièces d’or. Pour reprendre l’exemple du Panda chinois, dont le revers (avec la gravure du panda) change tous les ans, une collection par millésime présente à la fois un avantage chronologique, esthétique et d’investissement, avec des millésimes plus rares que d’autres, avec un fort potentiel de hausse.
Collection de Napoléon or

Il y a mille façons de collectionner des Nap. Le Napoléon a traversé tellement d’époques et de régimes politiques qu’il constitue un “mega type” à lui seul, alors qu’il appartient au mega type du Franc germinal.

Les premiers Napoléon or à avoir été frappés pour remplacer le Louis d’or et à s’inscrire dans le système décimal furent des pièces de 20 et 40 Francs (Bonaparte Premier Consul). Le Napoléon fut surtout émis en masse de la deuxième moitié du XIXe siècle à la Première Guerre Mondiale. Il existe en formats de 5, 10, 20, 40, 50 et 100 Francs. Le Napoléon peut se collectionner par valeur faciale, mais aussi avec des pièces similaires.

Dans la seconde moitié du 19e siècle, l’influence du Napoléon or fut telle qu’il servit de référence aux pièces de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique Latine. Il devint une sorte d’étalon à ce qui préfigurait une première union monétaire : l’Union Latine. Les pièces de l’Union Latine peuvent faire l’objet d’une collection très intéressante avec le Napoléon 20 francs, la lire italienne (ou Marengo), son équivalent italien, la 20 Francs Vreneli suisse, la Léopold II de Belgique, le florin autrichien, le rouble russe…

Enfin, le Napoléon peut aussi se collectionner par type monétaire, motif qui caractérise chaque face d’une monnaie. Par exemple, le Demi Napoléon 10 francs, Napoléon III tête nue est une rareté numismatique par rapport au Demi Napoléon 10 francs, Napoléon III tête laurée que l’on trouve plus facilement.

Le mega type Napoléon regorge de raretés. Certaines pièces tirées à des millions d’exemplaires sont très difficiles à trouver en très bon état ou ont été refondues en masse ; elles relèvent donc de la rareté. Pour une même valeur faciale (Napoléon 20 F par exemple), il existe toute une palette de pièces intéressantes à collectionner pour leur rareté, leur qualité exceptionnelle ou leur différent monétaire.

Arcylor vous donne la possibilité d'investir dans les pièces en or de 20 francs dit Napoléon ou les Louis d'or. En effet une dizaine de pièces en très bon état sont à saisir au prix officiel de la pièce de 20 francs, cours du jour.( Hors frais de port ).

Les pièces d’or sont une excellente solution, parce qu’elles sont très liquides sur le marché, et permettent à chacun de diversifier son épargne.