L’or attire les investisseurs des pays du monde entier.
       
    L’or physique est décidément la valeur refuge 2017. Outil de diversification, il protège l’épargne des risques de pertes boursières. Des riches investisseurs américains aux épargnants chinois en passant par les bijoutiers indiens, tout le monde aime l’or !
Reprise de la demande en or physique d’investissement

Au cours de ce 1er trimestre 2017, la demande mondiale en or physique (barres, lingots, pièces d’or d’investissement) a totalisé 289,8 tonnes, affichant une hausse de 9% par rapport à la même période l’an dernier. Cette vigueur du marché de l’investissement au détail fait suite à une fin 2016 exceptionnelle en termes de demande.

Au premier trimestre 2017, la demande en or physique d’investissement (lingots et pièces de monnaie) a progressé en Inde. Même si elle reste à des niveaux historiquement bas, le secteur de l’industrie de l’or reste confiant dans le marché qui devrait se rétablir avec la politique de démonétisation.

Freinée dans ses achats d’or physique depuis la mise en place d’une politique monétaire restrictive et des prix élevés, l’Inde reprend peu à peu sa dynamique d’achat. En outre dès le 1er Juillet, le pays va simplifier son système d’impôt labyrinthique avec une taxe, unique et nationale, la GST (Goods & Services Tax).

Bien que cette avancée radicale présente de sacrés défis à court terme, le World Gold Council pense qu’elle permettra d’assainir et de rendre plus transparent le marché de l’or et la chaîne d’approvisionnement plus  efficace, au profit des acteurs du marché et des acheteurs. A terme, cette simplification fiscale devrait stimuler l’économie indienne et soutenir la demande en or du pays.

Les facteurs impactant la demande indienne :– Le taux de la GST annoncé le 3 juin (3%) était finalement plus faible que ce qui était attendu, suscitant une réaction positive du secteur industriel.
– Les deux taux qui auront une incidence sur le marché de l’or sont la taxe de 3% sur les produits et une taxe de 18% sur les services, qui affectera les petits artisans (sous-traitants des grands fabricants).
– Le taux d’imposition global est susceptible d’augmenter légèrement, impactant les consommateurs, mais la taxe présentera aussi des avantages, notamment pour les entreprises qui seront exemptées de double imposition au niveau de la chaîne d’approvisionnement.

L’Inde est un étenelle acteur de la demande mondiale en or. Si cette mesure favorise un retour à la demande indienne, elle aura à terme une influence sur les prix de l’or.

D’une année à l’autre, la demande en or physique de la Chine a augmenté de 30%. La demande en lingots, barre et pièces d’or d’investissement a atteint 105,9 tonnes au cours du 1er trimestre 2017. C’est le 4e trimestre le plus fort en termes de demande enregistré.

Une plus grande accessibilité des particuliers à l’or a également contribué au dynamisme de la demande. Les banques commerciales font preuve de plus d’innovation. Elles développent leurs activités aurifères pour proposer de nouvelles offres adaptées aux besoins des investisseurs.

La Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) a elle aussi lancé un nouveau produit physique à base d’or, le Microgold – destiné aux internautes chinois. Grâce à WeChat (la plus grande application de réseau social en Chine avec plus de 800 millions d’utilisateurs), les particuliers peuvent investir dans l’or, envoyer numériquement de l’or à leurs amis et à leur famille dans des enveloppes rouges et observer les prix en temps réel. Cette innovation devrait rendre l’or plus accessible aux Chinois pour des millénaires !

La Russie vers une remonétisation de l’or ?

Pénalisée par la faiblesse du rouble par rapport au billet vert, la Russie n’a pas 36 moyens de renforcer sa devise. Comme la Chine, avec qui elle partage cet objectif commun de “dédollarisation”, l’adossement de sa monnaie à l’or serait un excellent moyen de contrer la devise de référence internationale, ou de rétablir un étalon de change or.

Comme les diamants sont les meilleurs amis des femmes, l’or est celui des milliardaires.
Ils achètent de l’or comme valeur de réserve, pour préserver leur capital, le protéger de l’inflation, diversifier leur portefeuille, et en vue de s’enrichir avec de futures hausses, comme tout un chacun quoi.

L’or n’est pas réservé qu’aux riches investisseurs, il est possible d’en acquérir à partir de sommes vraiment abordables aujourd’hui, de 10 grammes.