L'or investissement : un marché mondial en éternel croissance

Si l'on se réfère à la moyenne des cinq dernières années, la demande annuelle totale d'or représente 3600 tonnes. Elle provient toujours principalement de la bijouterie (60 % environ, après avoir représentée 80 % de la demande pendant plusieurs années) des applications industrielles (stable de l'ordre de 12 %), notamment dans l'industrie des nouvelles technologies, comme l'électronique ou les nanotechnologies et de l'investissement dans l'or où la demande est en pleine croissance depuis 7 ans. Elle représente maintenant plus de 25 % du total de la demande.

 

Quant à l'offre d'or, pour ces cinq dernières années, la production minière reste la première source (59%) bien qu'elle se soit contractée ces dernières années, suivie par le recyclage (31%). Les ventes des banques centrales qui représentaient 10% de l'offre d'or sur le marché mondial. Depuis 2 ans les banques centrales sont devenues net acheteuses d'or.

 

L'or comme placement s'était trouvé relégué au second plan dans les années 1980 et 1990 avec le rapide développement des marchés financiers. Depuis on a vu une forte augmentation de l'intérêt des investisseurs pour l'or. Les occidentaux ayant même retrouvé de l'appétit pour les pièces et lingots depuis la crise financière de 2008 avec les actifs « toxiques » (subprimes, affaire Madoff...). Les Français ont suivi cette tendance et depuis 2009, ils sont devenus net acheteurs.