Les bijoux et l'or

L'or est un métal mou, très malléable. Pour assurer la solidité des bijoux en or, celui-ci doit être allié à d'autres métaux précieux qui vont lui conférer une dureté.

A partir du 4 janvier 1994, date à laquelle une loi a rendu possible en France de produire des alliages comportant seulement 58,5% d'or (or 14 carats), et 37,5% (or 9 carats), l'unique alliage autorisé par la loi était l'or 18 carats, également appelé 750 millièmes car il comporte 75% d'or et 25% d'autres métaux précieux ou semi-précieux.

Les bijoux en or à partir d'un alliage de type 18 carats, contenant donc systématiquement 75% d'or (750 millièmes) et d'autres métaux précieux ou semi-précieux pour obtenir diverses couleurs:

L'or gris un alliage de 75 % d'or et de 25% palladium ou 25% de nickel.
L'or rouge contient 25% de cuivre.
L'or vert contient 25% d'argent.
L'or jaune contient quant 12,5% d'argent, et 12,5% de cuivre.
L'or rose désigne un alliage contenant 19% de cuivre et 6% d'argent.
L'or blanc contiendrait 19% d'argent et 6% de cuivre et une couche de rhodium
L'appellation or fin désigne quant à elle un bijou avec un minimum de 995 millièmes d'or, et un maximum de 5 millièmes d'alliage. Un lingot titrant 996 millièmes est ainsi légalement considéré comme fabriqué en or fin.

Les principaux titres légaux appliqués à l'or en vigueur sont :

L'or 999 millièmes, ou 24 carats.
L'or 916 millièmes, ou 22 carats.
L'or 833 millièmes, ou 20 carats.
L'or 750 millièmes, ou 18 carats.
L'or 585 millièmes, ou 14 carats.
L'or 375 millièmes, ou 9 carats.