De l'or dans les W.C. suisses.

Des kilos d'or dans les toilettes suisses.   

La Suisse est un des centres mondiaux du raffinement de l'or. Les raisons sont multiples, le pays est militairement neutres depuis 1815, est un des paradis fiscaux, ce qui le rend très attractif pour le secteur aurifère et a des effets secondaires sur les eaux usagées du pays alpin !

Les estimations actuelles disent qu'il y aurait environ 70% de l'or mondial qui passe dans les raffineries suisses, pour un petit pays de 8 millions d'habitant. Malgré le haut rendement des raffineries, ce qui est la cause de leur succès entre autre, il y a tout de même des pertes, et ces pertes se retrouvent dans les eaux usagées du pays.

Une récente étude de l'institut fédéral suisse des sciences aquatiques estime qu'il y aurait pas moins de 43 kilogramme d'or qui sont perdus annuellement et évacués par le système d'eau usagé. Au cours actuel, cela équivaut à environ 1,5 million d'euro, qui pourraient éventuellement être récupérer.

Le pays consomment environ 900 millions de m³ d'eau par an, la concentration de cette perte serait de environ 0,048 µg par m³ d'eau. La réalité est moins uniforme car les grandes raffineries sont concentrées dans certaines régions. Il y aurait également de l'argent aux niveaux de pertes, les chiffres évoqués s'élèvent ici à 3 tonnes d'argent, pour une valeur totale assez proches des pertes en or mais avec des masses perdues biens supérieures.