L'or blanc : sa composition

L'alternative à l’or jaune, l’argent ou le platine l’or blanc tape dans l’œil de ceux qui préfèrent la couleur argentée sans pour autant devoir se prendre un bijou en argent plus léger ou en platine qui est proposé à des prix, que je qualifierai d'ahurissant. Qu'est-ce qui fait que l'or devient tout subitement blanc ?

 Mais alors comment l’or blanc est... blanc ?

De l'or fondu au chalumeau

Tandis que l’or blanc est principalement constitué d’or qui est bien jaune, il contient également d’autres métaux qui vont lui donner cette solidité et cette couleur tant aimée.

Les métaux blancs les plus communs que l’on utilise pour faire constituer cet alliage sont le nickel, le palladium, le platine et le manganèse. Parfois, du cuivre, du zinc ou de l’argent peuvent également être ajoutés.

La pureté de l’or blanc est toujours exprimée en carats (ct), comme pour l’or jaune traditionnel. La teneur en or est, elle, toujours estampillée dans le métal.

 La fameuse couleur blanche de l’or blanc

 Une bague en or blanc avec des pierres incrustés

 Les propriétés de l’or blanc dépendent de… sa composition. Bien que certaines personnes pensent que l’or blanc est un métal blanc brillant, sa couleur provient en fait du placage de rhodium qui est appliqué à tous les bijoux en or blanc. Sans le revêtement au rhodium, l’or blanc serait gris, brun terne ou même rose pâle.

Un autre revêtement qui peut être appliqué est un alliage de platine. Typiquement, le platine est allié avec de l’iridium, du ruthénium ou du cobalt pour augmenter sa dureté.

Le platine est naturellement blanc. Cependant, il est plus coûteux que l'or, de sorte qu'il peut être électroplaquer sur une bague en or blanc pour améliorer son apparence sans augmenter considérablement le prix.

L'or blanc au nickel ne nécessite souvent pas de revêtement avec du rhodium pour la couleur, bien que le revêtement puisse être appliqué pour réduire l'incidence des réactions cutanées. L'or blanc au palladium est un autre alliage fort qui peut être utilisé sans revêtement. L'or blanc au palladium a une faible teinte grise.

D'autres alliages d'or donnent lieu à des couleurs supplémentaires en or, y compris le rouge ou le rose, le bleu et le vert.

 Allergie à l’or blanc

Les bijoux en or blanc sont généralement fabriqués à partir d'un alliage d'or-palladium-argent ou d'or-nickel-cuivre-zinc. Cependant, environ une personne sur huit à une réaction à l'alliage contenant du nickel, habituellement sous la forme d'une éruption cutanée. La plupart des fabricants de bijoux européens et certains fabricants de bijoux américains évitent l'or blanc nickel, car les alliages fabriqués sans nickel sont moins allergéniques. L'alliage de nickel se rencontre le plus souvent dans des bijoux en or blanc plus anciens et dans des anneaux et des épingles, où le nickel produit un or blanc qui est assez fort pour résister à l'usure de ces pièces d'expérience en bijoux.

Les bijoux en or blanc qui ont un revêtement de rhodium ou de platine ne peuvent généralement pas être redimensionnés car cela endommagerait le revêtement. Aussi, le placage sur les bijoux va se rayer et disparaître au fil du temps.

Le revêtement de rhodium doit généralement être remplacé tous les deux ans. Il ne faut que quelques heures pour effectuer le processus.