L'or et l'électronique.

Comment récupérer et recycler l'or utilisé dans l'électronique.   

Ce n'est pas la chose la plus connue de l'or, mais seulement 10% des quantités produites annuellement sont utilisé dans l'industrie. Si beaucoup de secteurs sont concernés, l'électronique est de loin le plus dépendant du métal jaune.

Durant le second trimestre de 2017, se sont 81 tonnes d'or qui ont été utilisé dans tous les secteurs (mis à part la finance) et plus du trois quarts de ceux-ci ont été employés par les fabricants d'électronique. On pourrait croire que nos téléphones, ordinateurs, tablettes et autres accessoires sont bourrés d'or, sauf qu'en réalité ils ont que des traces infimes du métal jaune. Mais multiplier par les milliards d'engins, cela constitue une très grosse quantité d'Or.

Cette présence infime d'Or, d'Argent ou autres, sont contenue dans les composants électroniques se trouvant sur les cartes électroniques comme par  exemple les éproms, les processeurs, les barrettes ram entre autres, mais égalment dans une moindre mesure sur les connecteurs, qui sont plaqués or pour assurer une bonne connexion et résistance à l'érosion et l'oxydation. L'or n'est donc présent que dans certaines parties et de manière éparse, ce n'est donc pas une mince affaire de la récupérer.

Comment fait-t-on cela alors ?

Conceptuellement ce n'est pas très compliqué. Ces cartes mères, processeurs et barrettes Ram sont broyés et dissous dans un bain d'acide avant de récupérer l'or dissous par une autre réaction chimique. Il ne s'agit pas non plus que de l'or, d'autres métaux comme l'argent et moins précieux comme le cuivre qui seront des sous-produits de ce genre de procédé. Le recyclage ne concerne pas que les déchets, mais également les surplus produits par les usines.