or, argent, platine et titane

L’or reste le métal le plus employé dans la fabrication de bijoux, il existe quantités d’autres possibilités : le laiton, le cuivre, le palladium, le platine, l’argent, l’acier inoxydable, le titane et le tungstène. Cela complique quelque peu l’achat de bijoux ; dans les pages qui suivent, nous vous présentons les trois métaux les plus prisés en joaillerie : l’or, l’argent et le platine.

L’or, l’argent, le platine et d’autres métaux précieux sont pesés, vendus et achetés en onces de troy. L’once de troy pèse 31,10 grammes, et son poids est donc d’environ 10 % plus élevé que celui d’une once « normale ». Aujourd’hui, on utilise aussi les unités métriques pour peser les métaux précieux, mais rien n’indique que le système métrique va remplacer l’once de troy dans un futur proche.

L’or

L’or est le 79ème élément du tableau périodique des éléments ; il a pour symbole Au, pour aurum, l’or en latin. Quant au terme « or », il vient du même mot latin. En tant que métal rare présentant une grande valeur sur le plan économique, l’or a longtemps été considéré comme le plus précieux des métaux.

L’or aurait été découvert vers 3000 avant J.-C. ; mais il n’est pas exclu que les premières pépites d’or aient été extraites des Alpes de Transylvanie dès 6000 avant J.-C. ! Entretemps, plus que tout autre métal, il est devenu le symbole de la richesse et du statut social. Depuis des milliers d’années, dans le monde entier, l’or est un moyen de paiement, une marchandise et un investissement – et il est également apprécié pour sa beauté ! Offert comme présent, utilisé au cours de cérémonies religieuses, l’or a contribué à bâtir des civilisations et a inspiré la naissance de nombreux mythes. Si son riche lustre et sa texture unique lui assurent une place incontestée dans la fabrication de bijoux, sa valeur économique ne lui garantit pas moins un rôle comme devise forte sur le plan mondial.

L’argent

Extrait de minerais comme l’argentite, l’argent a une histoire vieille de plus de 5 000 ans. Il est un matériau abordable qui bénéficie d’une grande popularité pour la fabrication de bijoux, et on le rencontre dans presque toutes les civilisations. En outre, l’argent est utilisé dans la fabrication d’objets d’art comme les couverts en argent (cela ne surprendra personne) et les plats en argent (bols, carafes, théières et plateaux). Le symbole chimique de l’argent est Ag, abréviation du mot latin argentum, qui a également donné le mot « argent ».

Relativement malléable, l’argent est plus mou que l’or et le platine. Exactement comme l’or, l’argent est normalement allié à d’autres métaux comme le cuivre, ce qui permet de lui conférer une plus grande solidité. Comme pour le platine, les degrés de pureté de l’argent sont indiqués en parts de 1000. L’argent sterling ou 925 est pur à 92, 5 %, et il est un matériau standard pour les bijoux de qualité fabriqués avec ce métal. Pour 1000 parts, l’argent sterling possède 75 parts (7,5 %) d’alliage. Un autre type très répandu est l’argent Britannia ou 958, pur à 95,8 %.

Le platine

L’or est sans doute le métal le plus noble, mais saviez-vous que le platine (Pt) est soixante fois plus rare ? Il est également plus pur, plus solide et plus dense que l’or. De par sa nature, le platine blanc se prête parfaitement à la fabrication de bijoux, en raison de sa solidité. Par ailleurs, il est hypoallergénique, ce qui signifie qu’il provoque moins de réactions allergiques. Il a été découvert en 1735 par Julius Scaliger, et il tire son nom du mot espagnol platina, qui signifie « petit argent ». S’il a été « officiellement » découvert au 18ème siècle, il est malgré tout apparu plus tôt dans l’histoire, même s’il n’a pas toujours été reconnu comme un métal ayant une identité propre. Son nom espagnol vient probablement du fait que les Conquistadors, lorsqu’ils virent du platine, auraient pensé de ces petits pépites argentées qu’il s’agissait d’argent non développé, qui n’avait pas encore atteint sa maturité.

Même s’il est tentant de considérer le platine comme un métal relativement nouveau dans la fabrication de bijoux, ce n’est pas tout à fait correct. En France, déjà à l’époque du Roi-Soleil, le platine jouissait d’une grande popularité, et Louis XIV alla jusqu’à déclarer de lui qu’il était le seul métal digne d’un roi. Du début du 20ème siècle jusqu’à 1940, le platine était le métal noble favori de l’industrie de la joaillerie aux États-Unis. Pendant la Seconde guerre mondiale, il acquit une importance stratégique et depuis lors, n’a jamais reconquis sa popularité passée.

La pureté du platine est exprimée en parts de 1000. Les degrés de pureté les plus fréquents sont les platines 950 (pur à 95 %), 900 (pur à 90 %) et 850 (pur à 85 %).
Comment reconnaître le symbole du platine :
Le platine dispose de nombreux symboles ou poiçons qui expriment sa pureté.  le symbole du manchot empereur représente le platine 999 ‰, c'est le platine le plus pur que vous pourrez trouver, il est d'ailleurs assez récent. Vous trouverez également 3 symboles du platine avec une tête de chien. En fonction du numéro à droite de la tête, vous aurez les informations sur le taux de pureté du métal. 1 = 950‰ ; 2 = 900‰ ; 3 = 850‰ mais il se peut également qu'il n'y ai pas de numéro, néanmoins ce symbole garantit un taux de pureté de 850‰ minimum ! c'est également le plus courant aujourd'hui chez les bijoutiers. Le dernier symbole du platine est la tête de mascaron qui garantit un taux de pureté du platine de 850‰ pour les bijoux d'occasion et de provenance inconnue.