Investissement = l’or.

Les investisseurs prouve qu’investir dans l’or représente une valeur ajoutée voire un ‘must’ dans un portefeuille. L’or demeure dans les ‘indispensables’ à posséder, l’or étant l’élément le plus fiable pour diversifier ses placements.

L’or joue le rôle de titre de garantie et signifie que l’or protège votre portefeuille en cas de crise.

Pourquoi la diversification importe tant aux investisseurs d’or ?

L’or est encore un petit marché d’investissement mais l’or a des propriétés uniques qui rassurent les investisseurs.

Les investisseurs disposent de grandes quantités d’argent en ce moment. Cela est compréhensible, les marchés d’investissement ont semé la confusion. Il est difficile de ne pas s’y perdre et le système financier continue d’exposer ses humeurs.

Les épargnant dans l’or considèrent qu’investir dans l’or physique est synonyme de liquidités, contrairement aux monnaies, l’or est libre de toute influence des banques centrales offrant une protection contre les pertes en période de crises.

Ne pouvant prédire l’avenir, nous nous appuyons sur le passé comme un guide pour essayer de planifier l’avenir. En périodes de crise, les investisseurs doivent être bien préparés pour faire face aux événements du marché. Une croissance soutenue sur plus de 10 ans peut être balayée en quelques jours ou semaines. Ce ne sont pas les prêtes de la haute finance qui nous convaincront du contraire.

Les investisseurs ont tendance à retirer des liquidités issus d’investissements traditionnels (actions et fonds) et préférant la sécurité du placement.

Beaucoup d’investisseurs ont perdu sur leurs placements initiaux et sont devenus méfiants voire déconcertés. Certains n’ont pas obtenu le rendement attendu. Ainsi, cette nécessité de liquidité inflige deux répercussions potentiellement néfastes aux investisseurs.
Vous n’avez pas besoin d’être un expert en  investissement pour vous préoccuper des marchés boursiers, les défauts obligataires et de la planche à billets, pour ce capital actuellement assis en espèces.