Le certificat et son lingot d’or.

Le certificat de son lingot d’or est un mythe et une illusion.   

Souvent des clients se soucient pour savoir si un certificat est joint avec nos lingots d'or !

Revenons quelques années en arrière, les lingots d'or produits avant et après la guerre était non calibrés tant en poids, qu’en pureté. En fait le poids des lingots français de 1 kilo pouvait varier de 995 à 1005 grammes et leurs puretés en or de 99.5 % à 99.99 %.

La quantité réel d’or fin contenu dans un lingot ne pouvait être connue que grâce à son poids brut. Tous les négociants, courtiers en or  ou intermédiaires du commerce de l’or monétaire, ne possédant pas, à ce moment, une balance de précisions, les lingots étaient accompagnés d’un certificat où leurs poids bruts et le titrage était indiqués. Ces certificat étaient produits et émis par le fabricant du lingot et facilitait son échange.

De nos jours, les lingots d’or fin sont fabriqués avec une pureté de 99.99 % et leurs poids sont calibrés. Toutes ces deux données sont depuis poinçonnées sur un face du lingot. On peut dire actuellement, le certificat n’est donc plus nécessaire, car d'une part nous devons utilisé des balances homologuées et nous avons les spectromètres à rayon X pour établir la composition et le pourcentage de chaques matériaux contenu dans un lingot.

Toutefois sur le marché, il peut exister des commerçants d’or qui jouent sur la présence on non d’un certificat pour éventuellement augmenter leur marge. Dites vous bien qu'un lingot d'or même sans certificat, ne vaut pas un euro de moins, ni un euro de plus.

Cela est également valable même pour une éventuelle valeur ou importance que  le lingot serait emballé ou scellé alors qu’il n’en est rien, car de toute manière nous sommes obligés de les ouvrir pour vérifié la véracité et le poids du lingot.

En résumé, c’est l’or qui vaut de l’argent et rien que l’or et non son emballage ou son certificat.