L’Or, une simple matière première ?

Les grands pays ont cru s’être débarrassé de l’Or qui serait réduit à l’état de simple ornement en joaillerie. Mais l’histoire a été toute différente : les épargnants ont continués à thésauriser de l’Or. Mais continuons à remonter le temps et voyons ce que devient le cours de l’Or qui flotte librement depuis 1971. 

De 1971 à 1980, l’once d’Or aura été presque multiplié par vingt, de 35 à 614 dollar l’once. Les détenteurs d’Or auront vu leur capitale parfaitement protégé.Après le décrochage avec l’Or, le déficit et la dette américaine ne cessent de progresser. La FED, la banque centrale des états unis adopte une politique très conciliante pour soutenir le crédit et l’activité économique. La FED maintient les taux d’intérêts bas. Avec le choc pétrolier de 1973, les dépenses publics augmentent et un nouveau mal apparait : l’inflation. L’Or en 1980 forme un pic pour parler de krach en 1982. Ce recul de l’Or s ‘explique par la politique du nouveau président de la FED, Monsieur Paul Volker qui veut combattre l’inflation, en menant une politique de rigueur. Il décide la fin des facilités monétaires avec la hausse des taux d' intérêts entrainant une contraction de la masse monétaire.

En 2000, avec l’éclatement de la bulle internet : toutes les valeurs technologiques se sont écroulées. Pour soutenir économie Alan Greenspan, président de la FED décide de baisser les taux d’intérêts afin de relancer le crédit. Choix catastrophique. En abandonnant la rigueur monétaire, une gigantesque bulle de crédit notamment dans l’immobilier se forme. Avec la création de subprimes qui aident au refinancement des prêts immobiliers, nous assistons à un boom immobilier. Le 15 Septembre 2008, c’est le coup de tonnerre. La célèbre banque d’affaire américaine Lehman Brothers fait faillite. Le système financier est complètement fragilisé. La bulle des crédits toxiques des subprimes fait des dégâts considérables. Commence alors un engrenage infernal : Les Etats-Unis et Europe s'endettent d’avantage pour relancer activité économique mais surtout pour éviter les faillites bancaires. 
Depuis 2011, la zone euro est menacée par les déficits budgétaires, fragilisant les états de l’union européenne comme un effet de dominos .La Grèce puis Chypre, L’Espagne, l’Italie et la France sont touchés. En ce temps de crise, l’Or représente la valeur refuge par excellence. Depuis 2001, l’once d’Or ne cesse de progresser.