Le retour de l’Or
 
L’ampleur de la crise actuelle pose des questions 
fondamentales. Les secteurs financiers et boursiers 
sont touchés. Avec la crise des dettes publiques, c’est la 
monnaie elle-même qui inquiète. L’euro, le dollar et le yen sont 
fragilisés.Les banques centrales des grandes puissances n’ont 
eu de cesse ces dernières années de réduire leur exposition au 
dollar, bien que ce dernier reste de loin la première monnaie 
mondiale. Elles ont renforcé leurs réserves en euro, en yen mais 
ont aussi augmenté leur stock d’Or.