Les cours de l'or sont fixés journalièrement, à raison de deux fixings par jour. Le premier fixing intervient à 10h30 tandis que le second se fait vers 15h. Le fixing du cours de l’or intervient lorsqu’un équilibre financier a pu être trouvé entre offre et demande. A ce propos, le terme de fixing n’est qu’une autre manière de faire référence à cet équilibre.

La LBMA (London Bullion Market Association) détermine le prix de l’or pour les quatres marchés mondiaux (Londres, Zurich, Tokyo et New-York). S’agissant d’un marché de gré à gré, différentes parties interviennent pour deux catégories principales. Il s’agit des banques internationales que sont HSBC, Deutsche Bank AG Londres, Société Générale Corporate & Investment Banking, Barclays Capital et Banque Nova Scotia-Scotia Mocatta. La seconde catégorie regroupe les acteurs de la production et du commerce de l’or.

Afin de fixer le prix de l’or, cinq membres de la LBMA se rassemblent en séance et représentent leurs clients. Ils échangent entre eux afin de tenir ces derniers informés des variations. Au début de chaque séance, les représentants de la LBMA sont informés du cours d’ouverture puis le transmettent à leurs clients. Si certains se portent acquéreurs ou souhaitent vendre au cours d’ouverture, il doivent annoncer la quantité qu’ils souhaitent céder ou acheter. S’ils ne parviennent pas à trouver un équilibre entre lingots achetés et lingots vendus, le cours doit être modifié de manière à trouver un équilibre. On dit alors du cours de l’or qu’il est « fixé », d’où le terme « fixing ».

 Il faut savoir que d’autres facteurs rentrent dans la détermination des cours de l’or. Etrangers au fixing, ils influent directement sur les cours de l’or. Le premier critère à prendre en compte est l’évolution des taux d’intérêt, aussi appelés taux d’intérêt directeurs. Ils sont fixés par les Banques centrales, chargées de l’orientation de la politique monétaire d’un pays. Ils entraînent une hausse ou une baisse immédiate des cours de l’or.

 Les cours de l’or empruntent la tendance inverse à celle des taux d’intérêt. Aussi, il est recommandé d’investir dans l’or physique lorsque les taux d’intérêt augmentent. Ainsi, vous bénéficiez de cours de l’or relativement bas.

 Un autre déterminant des cours réside dans les tensions d’ordre géopolitique, politique, sociale ou environnementale. Le statut de valeur refuge qu’occupe l’or fait en sorte que si les cours de l'or augmentent lorsqu’une crise survient. Cette tendance vient du fait que les investisseurs se tournent vers des investissements jugés plus fiables en temps de crise. Or, c’est le cas de l’or physique qui constitue la valeur refuge par excellence.

 Le niveau de l’offre et de la demande est un facteur influençant les cours de l’or. C’est pourquoi la course à l’accumulation du métal jaune menée par les banques centrales exerce une forte pression sur l’offre. Les réserves de métal jaune s’étant considérablement amenuisées, l’offre continue de décroitre tandis que la demande augmente.

D’autre part, la demande en joaillerie et bijouterie en provenance surtout des marchés asiatiques influe largement sur les cours de l’or. En effet, la Chine et l’Inde sont de gros importateurs d’or pour des raisons culturelles (fête des lumières, Nouvel An chinois, etc)

 Il existe d’autres facteurs d’ordre économiques dont l’impact sur les cours de l’or est aisément vérifiable. Il s’agit notamment du prix du baril de pétrole ou du cours du dollar. A ce sujet, le cours du dollar est directement influencé par les taux d’intérêt directeur fixés par la Réserve Fédérale (aussi appelée Fed).

 C’est ainsi que 90% du négoce mondial d’or est contrôlé par la LBMA. On considère que sur une semaine de trading, l’équivalent de la quantité produite annuellement par tous les producteurs est échangée sur le marché de Londres.